Rechercher

Commande Web =
Frais facturation offerts

Aucun article dans votre panier de commande

Des sirènes d’alerte pour extension d’un PPI pour le 1er réseau ferroviaire

Des sirènes d’alerte pour extension d’un PPI pour le 1er réseau ferroviaire

Des sirènes d’alerte pour extension d’un PPI pour le 1er réseau ferroviaire français

Le triage de Miramas est situé sur la ligne de Paris à Marseille-Saint-Charles. Sur ce site, le stationnement et la manoeuvre de wagons contenant des matières dangereuses peuvent présenter des risques élevés de pollution.

Le besoin : Le site de Miramas est doté d’un système de 6 sirènes de forte puissance T145, déclenchées par un pupitre de commande.  Les essais d’audibilité menés en 2010 par le Centre d’Information pour la Prévention des Risques Majeurs (CYPRES) ont montré que le dispositif en place ne couvrait pas la totalité du périmètre. Les exigences légales imposent la diffusion d’un signal d’alerte Plan Particulier d’Intervention audible dans un périmètre de 3 km en cas du déclenchement du plan matières dangereuses.

La solution : Pour augmenter la couverture sonore du PPI de Miramas, 7 sirènes supplémentaires T145 sont rajoutées. Le système doit répondre aux objectifs suivants : niveau sonore minimum de 70 dBA dans les zones urbaines et de 60 dBA dans les zones industrielles. Il doit permettre une vérification aisée et fréquente du bon fonctionnement de l’installation et de l’audibilité du signal.


La solution retenue, le réseau d’alerte VIGInet® sécurisé sous une technologie TCP/IP, permet de garantir :
- la possibilité de faire évoluer simplement le système dans le temps (future extension),
- l’augmentation future du nombre de matériel sur le réseau,
- l’installation et la maintenance (en local et à distance) facilitées,
- le paramétrage du système à distance,
- la communication avec un réseau numérique par liaison radio,
- les performances, la souplesse et la standardisation dans le domaine industriel du système de communication numérique,
- un contrôle du système évolutif avec une supervision moderne.
La communication entre les sirènes et le pupitre de commande sera de type radio à fréquence privée, reconnu pour être plus fiable en matière de garantie et rapidité de communication grâce à un réseau sécurisé hertzien. La liaison permet également de s’affranchir de travaux importants.

6 mois de déploiement ont été nécessaires pour mettre à jour le réseau d’alerte, 13 mâts de sirènes T145 de forte puissance ont été installés pour alerter sur 3 km pour un investissement global de 800 000 euros.

Besoin d'aide

Go Back to Top Haut
de page